52 jours pour traverser l’Atlantique avec Vitaline : Check !

52 jours pour traverser l’Atlantique avec Vitaline : Check !

Deux skippers, Nicolas et Guillaume, ont parcouru 4800 km pour traverser l'océan Atlantique à la rame. Ils ont mis 52 jours pour réaliser cet exploit lors du Talisker challenge et sont arrivés troisième de leur catégorie ! Dans ces conditions de vie extrêmes et en réalisant un effort aussi intense, ils ont choisi les produits Vitaline de la gamme Daily pour les accompagner tout au long de cette course. L'occasion idéale pour nous de voir les effets et bénéfices de nos produits dans ces conditions hors norme !

2 ans de préparation physique et d'organisation : entre travail et séances de sports avec Vitaline au quotidien

V : Pouvez-vous nous raconter votre préparation physique ? L'alimentation a-t-elle joué un rôle dans celle-ci ?
G : Notre préparation physique a été un effort de longue durée puisque nous nous sommes préparés pendant 2 ans pour traverser l'océan à la rame. Nous avons suivi les conseils d'un coach professionnel de la santé. Il était très important d'avoir un suivi de notre nutrition et une récupération optimale. C'est pour ça que Vitaline était une aide précieuse pour nous. Les produits nous permettaient d'avoir tous les apports nutritifs très rapidement dans notre journée et de caler notre alimentation avec nos horaires intenses au travail.

V : Quel était votre régime alimentaire à bord ?
N : Notre alimentation se divisait en trois grandes parties :

  • la nourriture solide déshydratée
  • la nourriture solide hydratée, qui nous permettait de survivre en cas de panne sur le désalinisateur
  • Vitaline Daily

V : Pourquoi s'être tourné vers Vitaline pour cette traversée ?
N : Nous avions besoin d'une source d'énergie qui soit d'abord bonne, facile et agréable à manger. Mais aussi qui soit d'un bon apport calorique, bonne pour la santé et facile à préparer. On s'est donc naturellement tournés vers Vitaline.

52 jours de traversée = 58 kg de Vitaline consommés !

V : Avec quelle quantité de Vitaline êtes vous partis ?
G : Nous sommes partis avec 60 kg de Vitaline à bord de notre bateau. Quand nous sommes arrivés, 52 jours plus tard, il nous restait 2 kg de Vitaline. Nous prenions chacun 3 shakers par jour, cela fait à peu près 1kg tous les 100 km.

V : À bord, comment Vitaline s’intégrait dans votre quotidien ?
N : C'était un moment de réconfort, surtout avant la nuit, de pouvoir avoir de bons shakers. Cela nous permettait d'avoir une source calorique rapide et facile à préparer alors qu'on était en plein milieu d'une nuit noire dans un temps pas toujours favorable...

V : Quels sont les effets que vous avez ressentis ?
N : Les effets principaux sont : apport énergétique rapide, digestion facile et apport énergétique sur le long terme. On arrivait à tenir facilement deux fois deux heures avec un bon shaker de Vitaline.

 

Guillaume avant le départ et après 52 jours en mer

 

Nicolas Talisker Challenge
Nicolas avant le départ et après 52 jours en mer

V : Quels changements avez vous observés sur votre corps, pendant et après la traversée ?
G : Très rapidement on se rend compte qu'on perd les réserves de graisses et que le corps se détériore à cause de l'épuisement et du rythme très très soutenu. Donc c'était primordial de prendre soin de son corps. Pour la petite histoire, lorsque nous sommes arrivés au bout de 52 jours et que nous avons posé les pieds sur la terre ferme, la première sensation c'est que les jambes sont vraiment très faibles et qu'on est plus du tout stable. On avait perdu respectivement 10 et 15 kg.

Nicolas et Guillaume ont atteint leur objectif en terminant troisième de leur catégorie et en dédiant leur victoire à l'association qu'ils représentent : L'école à l'hôpital.

Nous sommes très fiers que Vitaline ait permis à nos deux sportifs de tenir la distance physiquement et mentalement ! Aussi bien pendant la préparation que pendant la traversée, nos produits ont montré qu'ils étaient performants sur le plan nutritionnel et ont tenu leur promesse de praticité dans ces conditions extrêmes.

Et vous, quels sont vos exploits Vitaline ? 😉

Partager cet article